Micropigmentation effet poudré ou poil à poil, laquelle choisir ?

La micropigmentation est un soin du regard qui a le vent en poupe ! Attention, cette technique de maquillage des sourcils n’est pas à confondre avec le tatouage qui, lui, est permanent.

Une micropigmentation nécessite des retouches régulières, mais permet aussi d’effectuer plus facilement des corrections et ajustements que sur un sourcil tatoué. Mais alors, quelle est la différence entre le microblading, le microshading et la micropigmentation ? Par où commencer ?

S’y retrouver entre microblading, microshading et micropigmentation

Vous avez très certainement entendu parler de microblading : ce maquillage semi-permanent des sourcils s’effectue soit manuellement, à l’aide d’une petite lame, soit à l’aide d’un appareil de dermopigmentation. C’est votre type de peau qui déterminera le moyen le plus adéquat à adopter pour un résultat optimal.

Cette technique est aussi connue sous le nom de micro-pigmentation poil à poil.

Le microshading est, quant à lui, un terme utilisé pour évoquer la micro-pigmentation à effet poudré. Cette technique s’effectue cette fois uniquement avec un appareil de dermopigmentation.

Autrement dit, tous ces noms se recoupent et font référence à des soins du regard similaires ! Cependant, le résultat obtenu diffère avec chacune de ces méthodes. Nous vous guidons dans votre choix.

Choisir votre type de micropigmentation selon l’effet désiré

Nos brow artists sauront vous conseiller la meilleure option pour votre maquillage semi-permanent des sourcils selon le rendu final recherché.

En effet, chacune de ces techniques a ses propres spécificités et produit un résultat tout à fait différent.

La micro pigmentation poil à poil (ou microblading) a pour but, comme son nom l’indique, de reproduire le dessin d’un sourcil. Elle s’effectue sous forme de petits traits imitant l’aspect du poil de sourcil et assure ainsi un rendu très naturel. L’effet final est donc assez discret et permet d’harmoniser votre ligne.

La micro pigmentation à effet poudré (ou microshading) a, elle, un rendu plus intense. Les sourcils prennent une apparence ombrée, plus dense, qui rappelle le rendu d’un maquillage au crayon.

Dans les deux cas, les pigments sont sélectionnés en accord avec votre carnation ainsi que la couleur de vos cheveux, pour mettre en valeur votre regard tout en conservant l’harmonie de votre visage.

Les deux techniques nécessiteront également des retouches régulières, pour un résultat optimal et durable.

Avant / Après

Micropigmentation effet poudré

Micropigmentation poil à poil

L’impératif à tout maquillage semi-permanent : l’hygiène

Si vous vous rendez dans un salon aux conditions d’hygiène douteuses, fuyez immédiatement !

Les règles d’hygiène dans un établissement proposant une prestation de micropigmentation sont très strictes. Désinfection des surfaces, des produits et des ustensiles, utilisation de gants à usage unique après lavage de mains, housse stérile pour l’appareil de dermopigmentation et emploi d’une aiguille à usage unique : rien n’est laissé au hasard.

Tous les produits et pigments utilisés au salon sont homologués. Autrement dit, tout est mis en oeuvre pour prendre soin de vous et de vos sourcils dans de parfaites conditions !

Préparer le soin et assurer son suivi

Quelques conseils pour les jours précédant votre rendez-vous : laissez la zone de vos sourcils en paix autant que possible ! Évitez toute forme d’épilation (cire, laser, etc.), de séances UV ou de soin de la peau Retin-A et AHA dans les 15 jours qui précédent le soin.

Il est également déconseillé de consommer de l’alcool, des mets épicés, du café ou de l’aspirine la veille et le matin du rendez-vous.

Pour optimiser ensuite le résultat et assurer la bonne cicatrisation de vos sourcils, il est important de prêter attention à la zone pigmentée dans les jours qui suivent votre micropigmentation.

Ne retirez surtout pas les petites croûtes qui peuvent apparaître : elles sont signe d’une bonne cicatrisation de vos sourcils. Appliquez bien la crème cicatrisante que nous vous conseillerons au cours des 3 premiers jours. En cas d’un léger gonflement de la zone durant les premières heures suivant votre soin, vous pouvez l’apaiser en appliquant des compresses froides.

Pendant une semaine, nous vous recommandons de laver la zone pigmentée au savon neutre. Evitez les expositions aux rayons UV, les baignades, et les saunas ou hammams.

À noter : ces conseils ne doivent surtout pas vous effrayer ! Ils sont surtout des précautions, destinés à vous assurer la meilleure expérience et le meilleur résultat de micropigmentation possible. N’hésitez pas à vous rapprocher de nos expertes et à nous contacter si vous avez la moindre interrogation !

Attention, la micro pigmentation n’est pas conseillée à tout le monde !

Il y a certaines contre-indications à connaître avant de réserver votre rendez-vous pour une micro-pigmentation des sourcils. Si vous êtes enceinte ou diabétique, suivez un traitement Accutane, anticoagulant ou une chimiothérapie, si vous présentez une maladie de peau à proximité de la zone à traiter, ou si vous êtes hémophile, nous ne pourrons pas réaliser de micro-pigmentation.

Rendez-vous sur notre compte Instagram pour avoir un aperçu de quelques avant/après effectués sur nos clientes !

Prêtes à vous laisser tenter ? Prenez votre rendez-vous juste ici !

Gaelle B

Partage :

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur pinterest
Pinterest
Partager sur linkedin
LinkedIn

Articles similaire

Retour vers le haut